• Thanks for stopping by. Logging in to a registered account will remove all generic ads. Please reach out with any questions or concerns.

L'armée des souverainistes

viktor-Z

Guest
Reaction score
0
Points
0
Oui je suis aller un peut en Ontario et au N-B.

Cependant je ne comprend pas pourqoi tu dit: tes perceptions ... Car je ne percoit pas les anglais comme des nuls ...
 

Antoine

Full Member
Reaction score
0
Points
0
J'apprecie ta franchise viktor-Z.

J'ai peut etre mal compris mais on dirait que tu sous-entends que pour etre un vrai Quebecois il faut etre souvreniste? Fais attention car ta phrase porte a confusion.

Je suis ne en France, j'ai grandis au Quebec et maintenant je vis en Colombie-Britannique en plus d'avoir voyage un peu partout et d'avoir des amis de toutes les couleurs, de toute origines qui vivent partout au Canada. Ils sont tous Canadiens d'un ocean a l'autre et ils ont acces a toutes les opprotunites que le Canada peut leurs offrir, mais bien sur au merite du travaille accomplie.

Je peux t'assurer que l'ouverture d'esprit et de tolerence des Canadiens est tres grande, que la majorite des Canadiens sont fiers d'avoir le Quebec au sein du Canada et ils souhaitent l'epanouissement du Quebec francophone au sein du Canada.

Malheureusement, au Quebec il y a beaucoup de desinformation, et on s'en rend compte lorsque l'on quitte le Quebec pour vivre dans d'autres provinces canadienne.

Il y a une elite Quebecoise qui veut avoir plus de pouvoir et $$$$ pour leurs propres interets en fesant croire a la population qu'ils travaillent pour eux et que le Quebec doit prendre son independance pour acquerir son identite ce qui est faux, l'identite est deja la et bien acceptee!

JE T'ASSURE QUE LES CANADIENS ANGLO ET FRANCO PARTAGENT LES MEMES VALEURS ET OBJECTIFS DE SOCIETE, QUE LE QUEBEC PEUT S'EPANOUIR EN FRANCAIS AVEC SES PARTICULARITES SANS BAISSER LA TETE AU PARLEMENT FEDERAL.

Oui, il existe des differences culturelles entre les provinces canadiennes et surtout avec le Quebec qui sont plus marquees que ailleurs. Cependant, de nombreuses differences existent aussi entre les departements Francais, aussi bien qu'en Suisse, de meme que en Grande-Bretagne mais ils ont une histoire plus longue et ils ont eu le temps de soigner leurs blessures du passee ! Le Canada est un pays jeune, je suis sur que les differentes provinces peuvent s'ajuster pour travailler ensemble et etre plus forte sans renier leurs identites !

Prends le temps de t'informer sur ce qui se passe en dehors du Quebec EN LISANT DES JOURNAUX AUTRES QUE CEUX DU QUEBEC et je suis sur que tu me comprenderas !

Tu es le bienvenue partout au Canada et tu seras surpris par le nombre de Canadien bilingue, bien que oui, de ce cote la, il pourrait y avoir de l'amelioration  ;)

En tout cas, nous sommes en democratie et je respecte ton opinion, rien de personnel dans ma reponse.
 

viktor-Z

Guest
Reaction score
0
Points
0
Merci beaucoup pour ta reponse, car je ne veut pas m'envoyer dans l'arme avant de bien savoir si je vais etres capable de bien faire mon jobs meme si je ne suis pas un pro imperaliste.
 

Antoine

Full Member
Reaction score
0
Points
0
Jusqu'ici la seule interaction que j'ai eu directement avec les forces canadienne est via le centre de recrutement et l'unité de la reserve ou j'aimerai travailler (Vancouver).

Je t'assure que tous ceux que j'ai rencontré ont été tres respectueux. La langue d'usage, ici dans l'ouest, est l'anglais. Cependant, ils étaient pret a me trouver un militaire bilingue pour mon examen médical et mon interview.

Je n'ai pas d'expérience militaire, mais c'est une institution fédéral, donc a prime a bord, j'imagine que les militaires sont plutot fédéraliste, mais la attention, je n'affirme rien. Tu dois savoir qu'il soit possible que tu travailleras dans différentes provinces du Canada lors de ta carriere selon les besoins militaires mais encore une fois, un membre des forces Canadiennes pourra t'en dire plus long.

Le Canada n'a pas de culture imperialiste contrairement aux USA, l'Europe, la Chine ou la Russie.

En tout respect, fais attention aux mots que tu utilises, 'impérialiste' a une connotation assez lourde. Si tu qualifies les Canadiens d'impérialistes, attends-toi a qu'ils te demandent de préciser ta pensée la-dessus avec de bons arguments. D'apres moi, c'est stéreotyper les anglais sans les connaitre.

Dans le passé, les canadiens anglais étaient sous la gouverne de l'Angleterre impérialiste. Oui c'est vrai qu' ils ont représenté longtemps l'élite dirigeante au Quebec et qu'il y a eu une volonte d'assimilation de la communauté francophone d'un ocean a l'autre par les dirigeants du Canada anglais. Cependant, depuis déja quelques générations, je crois que les Canadiens sont rentrés dans le monde moderne et ils se sont distancés de la culture metropolitaine 'British' du temps des colonies. D'ailleurs le multiculturalisme en ait une preuve, mais certains diront que c'est pour mieux diluer la communauté francophone.

Je ne dis pas que le monde est parfait, c'est sur que tu rencontreras des anglais qui n'aiment pas les franco mais au meme titre qu'il y a des franco qui n'aiment pas les anglais, pis les jaunes, pis les noires, pis les verts et allouette....

Passes par le centre de recrutement le plus proche, trouves un métier dans les forces canadiennes qui t'intérresse, envoies leurs ta candidature. Tu auras pleinement l'occasion de savoir si tu es fait pour la job, t'inquietes pas, c'est la premiere chose qu'ils vont vérifier, pis ca ne sera pas basé sur le fait que tu sois anglo ou franco!

J'espere qu'il y aura des membres actifs des forces canadiennes qui pourront mieux répondre que moi a tes intérrogations car je crois pas pouvoir t'en dire plus long, fautes d'expérience dans l'armée.

A+
 
Reaction score
0
Points
0
Un séparatiste qui ne peut pas écrire le français... un beau peuple fort et fier de sa langue!!!  :rofl:

viv le kébek libe sti!

:2c:
 

Fiver

Jr. Member
Reaction score
0
Points
0
the_girlfirend said:
Un séparatiste qui ne peut pas écrire le français... un beau peuple fort et fier de sa langue!!!  :rofl:

viv le kébek libe sti!

:2c:

C'est très désolant en effet; j'ai l'impression de voir considérablement plus de fautes de grammaires et d'orthographe dans la portion francophone de army.ca que sur le reste du site... La plupart des erreurs faites en anglais ne sont que des fautes de frappe.
 

TimBit

Full Member
Reaction score
0
Points
0
Viktor-z, quel métier t'intéresse dans les Forces?

C'est très désolant en effet; j'ai l'impression de voir considérablement plus de fautes de grammaires et d'orthographe dans la portion francophone de army.ca que sur le reste du site... La plupart des erreurs faites en anglais ne sont que des fautes de frappe.

Je pense que la triste réalité c'est que la plupart des jeunes canadien-français font zéro efforts pour apprendre un français correct et surtout, ne croient pas que cela en vaut la peine. Beaucoup mieux d'apprendre le "chat-speak" et d'utiliser plein d'acronymes, tsé kkch com sa... triste. Ma femme est britannique et parle et écrit mieux le français que bien des Québécois et canadien-français, bien qu'elle n'apprenne le français que depuis 3 ans.

Pff...
 

freakerz

Member
Mentor
Reaction score
0
Points
0
Le rapport Parent est en partie à blâmer... l'abolition du cours classique, quelle erreur!

J'ai suivi un cours de français à l'université (cours compensateur) et le professeur nous expliquait certaines difficultés à l'aide du vieux français et du latin (comme les accents circonflexes, les cédilles, les exceptions, etc.). Vive le latin! De plus, il devient plus facile d'apprendre d'autres langues indo-européennes comme l'espagnol, le portugais, l'anglais et même le russe (quoi que j'ai des doutes sur ce dernier).

Une autre cause est la dégradation de l'autorité à l'école. Les parents défendent leurs enfants alors que c'est l'enseignant à besoin de ce support. Le Québec a été assimilé à l'idée de développer des enfants passifs et mous; il ne faut pas les contre-dire ou les critiquer, il faut les accompagner et les évaluer selon des compétences transversales.  :rage:

Finalement, les ressources financières diminuant, l'équipement fait pitié. Comment être intéressé à un cours quand l'équipement à la maison est meilleur ou plus pertinant que celui à l'école. Encore un problème de la gau-gauche qui ne veut pas payer pour leurs cours. Si seulement ils payaient leurs études; l'UQAM ne serait pas en grève, les classes serait tranquilles et les étudiants étudiraient.
 

TimBit

Full Member
Reaction score
0
Points
0
freakerz said:
Le rapport Parent est en partie à blâmer... l'abolition du cours classique, quelle erreur!

J'ai suivi un cours de français à l'université (cours compensateur) et le professeur nous expliquait certaines difficultés à l'aide du vieux français et du latin (comme les accents circonflexes, les cédilles, les exceptions, etc.). Vive le latin! De plus, il devient plus facile d'apprendre d'autres langues indo-européennes comme l'espagnol, le portugais, l'anglais et même le russe (quoi que j'ai des doutes sur ce dernier).

Une autre cause est la dégradation de l'autorité à l'école. Les parents défendent leurs enfants alors que c'est l'enseignant à besoin de ce support. Le Québec a été assimilé à l'idée de développer des enfants passifs et mous; il ne faut pas les contre-dire ou les critiquer, il faut les accompagner et les évaluer selon des compétences transversales.  :rage:

Finalement, les ressources financières diminuant, l'équipement fait pitié. Comment être intéressé à un cours quand l'équipement à la maison est meilleur ou plus pertinant que celui à l'école. Encore un problème de la gau-gauche qui ne veut pas payer pour leurs cours. Si seulement ils payaient leurs études; l'UQAM ne serait pas en grève, les classes serait tranquilles et les étudiants étudiraient.

Tout à fait d'accord... très bien mis!

Ayant moi-même appris le russe et l'anglais, et apprenant présentement l'allemand, je peux me prononcer sur la longueur d'avance que m'a donné l'apprentissage de cette chose que tous les étudiants semblent détester, la grammaire. Lorsque vient le temps d'apprendre les déclinaisons et les rôles des mots dans une phrase, ce qui est une caractéristique essentielle de plusieurs langues indo-européennes, nous sommes à des années-lumières au devant des anglophones qui, que ce soit ici au Canada ou en Angleterre, n'étudie ab-so-lu-ment aucune grammaire.

Ce qui est aussi inquiétant, par contre, et qui ajoute un peu aux problèmes actuels de la langue chez nos jeunes, est ce désintérêt envers la culture francophone (d'où qu'elle vienne) qui fait que plusieurs jeunes préfèrent lire un roman américain con, en anglais, plutôt que n'importe quoi en français. Selon moi, cette tendance y est pour beaucoup dans la perte de nos capacités. Personnellement, beaucoup de mon anglais me vient de mes cours dans la marine et de mes lectures à l'université, i.e. de situations où j'ai été forcé de travailler dans la langue. Que ce soit notre langue maternelle ou une langue seconde, la pratique est la clé...
 
Reaction score
0
Points
0
Je suis d'accord, la pratique est la clé...
J'ai étudié dans une université anglophone pour apprendre l'anglais...
Voilà maintenant 5 ans que j'étudie en anglais (et que j'ai un conjoint anglophone) et je dois dire que j'ai perdu beaucoup de vocabulaire et d'automatisme en français.  :'(
Mais ça m'a vraiment ouvert à une culture que je connaissais moins.
Je pense qu'il faut s'ouvrir aux autres cultures et partager pour s'enrichir  :nod:
 

Fiver

Jr. Member
Reaction score
0
Points
0
the_girlfirend said:
Voilà maintenant 5 ans que j'étudie en anglais (et que j'ai un conjoint anglophone) et je dois dire que j'ai perdu beaucoup de vocabulaire et d'automatisme en français.  :'(

Le problème n'est pas tant le manque de vocabulaire ou de pratique que le manque d'effort. Toi, par exemple, même après 5 années à communiquer principalement en anglais, tu t'efforces toujours de bien parler 'la langue de Molière'. Par contre, la plupart des jeunes (et moins jeunes) qui se disent fiers d'être québécois ne font rien pour mettre en évidence leur fierté à part de boire beaucoup de bière à la Saint-Jean autour d'un feu de joie en écoutant une cacophonie monstrueuse. Et de brandir un drapeau qu'un grand nombre d'entre eux ne seraient pas foutu de dessiner de façon acceptable de mémoire...

Pour ma part, fournir un minimum d'effort côté langage est une forme de respect pour moi-même et envers mes interlocuteurs. Je ne suis pas trop 'patriote' je dois avouer... Je me considère en premier lieu canadien, puis québécois. Ça ne m'empêche pas de me relire, même en français, avant d'appuyer sur alt+s.
 
Reaction score
0
Points
0
Fiver said:
Par contre, la plupart des jeunes (et moins jeunes) qui se disent fiers d'être québécois ne font rien pour mettre en évidence leur fierté à part de boire beaucoup de bière à la Saint-Jean autour d'un feu de joie en écoutant une cacophonie monstrueuse. Et de brandir un drapeau qu'un grand nombre d'entre eux ne seraient pas foutu de dessiner de façon acceptable de mémoire...

:rofl: c'est tellement vrai!!!

Je ne suis certainement pas souverainiste, par contre je respecte les opinions politiques des gens qui peuvent les expliquer intelligemment... même si je ne suis pas d'accord.

Mais les Québécois fiers qui se battent pour que le mot "Café" soit inscrit dans le logo de "Second Cup", sous prétexte de sauvegarder la langue française, alors qu'ils ne peuvent pas enligner 5 mots sans faire de fautes... ça me dépasse! Préserver la culture québécoise, ça commence par la langue!





 

Antoine

Full Member
Reaction score
0
Points
0
110 % d'accord avec vous, j'avais aussi remarqué au niveau de l'orthographe. Je n'ai jamais bien compris la relation exacte que de nombreux Quebecois entretiennent avec la culture francophone, la langue et ect...style amour-haine.

Je n'ai plus souvent l'occasion d'écrire ou parler en francais depuis de nombreuses années. En plus, mon clavier n'a pas les accents, je les copie-colle a partir de l'internet et souvent je laisse faire.  :p

Bon, je vais redoubler d'effort, c'est une bonne occasion de pratiquer !

Mais la, je me suis éloigné du sujet de la discussion.
 

viktor-Z

Guest
Reaction score
0
Points
0
TimBit said:
Viktor-z, quel métier t'intéresse dans les Forces

Soldat de l'infanterie.

Et quand je parle d'imperialiste je parle de nos attachement avec la famille royale ... Car sincerement j'aime bien le Canada mais je ne vois pas l'utiliter de verser plusieurs millions a la royaute britanique de nos jours ...
 
Reaction score
0
Points
0
Cela étant dit...

Viktor, si tu crois être capable de faire abstraction de tes convictions politiques et/ou de celles de tes collègues... et si tu te crois capable d'honorer les traditions militaires canadiennes et de représenter ton pays... je ne vois pas vraiment de problèmes... autre que en cas de séparation du Québec... tu auras un choix à faire... quitter ton emploi ou quitter le Québec...

L'esprit d'équipe est très important dans l'infanterie... et partout dans l'armée d'ailleurs... l'atteinte des objectifs est la priorité... Le harcèlement et la discrimination ne sont pas tolérés dans l'armée... ce sera à toi d'avoir un bon sens de l'humour à l'occasion et de suivre les procédures normales s'il y a des débordements.

Bonne chance

 

TimBit

Full Member
Reaction score
0
Points
0
Néanmoins, je ferais attention à ce que tu dis en public, comme ici... on ne sait jamais quand ça reviendra nous mordre dans le cul. En tant que militaire, tu auras droit à tes opinions personnelles, mais pas lorsqu'en uniforme. Si on te demande de te lever pour le toast à la reine, tu te lèves, ça finis là. Si t'aimes pas ça... ben penses-y bien avant de t'enrôler.
 
C

calamityjoe

Guest
Il y a un moment et un endroit pour chaque choses. La religion et la politique sont des sujets délicats qu'on devrait éviter d'aborder au travail, je crois. À moins qu'il s'agisse d'une pratique de philosophie éthique ou social (où les locuteurs s'attendent à apprendre plus qu'à plaider :rage:) , vraiment il n'y a rien de bon à tirer de ce genre de discutions...à mon humble avis!

Pour ce qui est du toast à la Reine , il faut connaître d'avantage le Commonwealth  of Nations et les intérêts qui unissent les pays qui en font partie...

Et ça j'imagine que les militaires en font bonne connaissance! ^_^

Pour ce qui est de débattre à propos des croyances, je préfère m'abstenir à peu près partout de toute façon.

Car elles sont comme nos parties intimes,c'est-à-dire que celles des autres risquent fortement de nous dégoûter mais les nôtre nous sont TRÈS précieuses! :nod:

Non, je n'ai pas pensé à cette comparaison là toute seule!  :blotto:

 
C

calamityjoe

Guest
Snaky said:
Vraiment une bande de clown sur 2 pattes. À mon avis, la GRC devrai avoir un oeil sur ce petit groupe car à mon oreille ca sonne terroriste pas mal! Ce genre de groupe devrait pas exister surtout pour une tendance qui s'en va de plus en plus en descendant concernant l'indépendance. Il pourrait avoir recour à des manière extrême pour remettre leur idée de souveraineté en place.

http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/actualites/archives/2008/12/20081215-211637.html

Je suis allée voir le lien et s'en est un du Journal de Montréal...Excuses-moi mais il n'y a personne sauf toi pour penser que c'est une source d'informations FIABLE! -_- '
 
C

calamityjoe

Guest
viktor-Z said:
Soldat de l'infanterie.

Et quand je parle d'imperialiste je parle de nos attachement avec la famille royale ... Car sincerement j'aime bien le Canada mais je ne vois pas l'utiliter de verser plusieurs millions a la royaute britanique de nos jours ...

Je suis présentement en démarche pour savoir s'il est possible pour une recrue de porter allégeance à la constitution ou au Canada plutôt qu'à la Reine d'Angleterre et officieusement c'est un ''oui'' (bon la je veux pas choquer personne mais j'ai pas de guillemets français sur mon clavier ¬_¬ ). Cependant on m'a dit que c'était une question de religion.

Aussitôt que j'obtiens plus de détails, je t'en fais part.

haha on peut faire partie de la grosse famille militaire sans rejeter nos croyances, quand même! Ils sont sensés être tolérants de toute façon, à ce que je sache!
 
Reaction score
0
Points
0
Je t'avoue que je n'en sais rien.
Mais une chose est certaine, c'est que la monarchie est bien présente dans les traditions militaires Canadiennes. Tu peux la contourner quelques fois peut-être, mais certainement pas toujours.
Honnêtement je trouve que c'est de se donner beaucoup de trouble pour rien.
 
Top