• Thanks for stopping by. Logging in to a registered account will remove all generic ads. Please reach out with any questions or concerns.

Un djihadiste fuit par manque de condoms ...

Yrys

Army.ca Veteran
Reaction score
0
Points
410
Barbie, le djihadiste qui s'était fait passer pour mort
Le Point - Publié le 06/02/2015

Il se faisait appeler "Barbie", comme la poupée. Imran Khawaja, parti dans un camp djihadiste
en Syrie avant de faire croire à sa mort pour tenter de rentrer incognito au Royaume-Uni, vient
d'être condamné à douze ans de prison ferme vendredi par un tribunal de Londres. Ce Britannique
de 27 ans, arrêté le 3 juin à Douvres, au sud-est du Royaume-Uni, avait plaidé coupable de
préparation d'actes terroristes.

Khawaja a passé six mois en Syrie entre janvier et juin 2014 dans les rangs du groupe djihadiste
Rayat al-Tawheed, affidé au groupe État islamique, où il se faisait appeler Abu Daigham al Baritani.
Le jeune homme bodybuildé est apparu dans une vidéo le montrant en tenue de combat et tenant la
tête décapitée d'un homme.

Beurre de cacao et préservatifs

Le 3 juin 2014, Rayat al-Tawheed a annoncé sa mort. Mais le même jour, Khawaja a été arrêté à Douvres
en compagnie de son cousin, après être passé par la Turquie, la Serbie, l'Allemagne, la Bulgarie et la
France. Pendant le procès, Khawaja a assuré qu'il avait fui la Syrie parce qu'il en avait "marre" des
conditions spartiates sur place. Il s'est plaint du "manque d'articles de toilette, de beurre de cacao
et de préservatifs".

Son avocat a indiqué que son client, déjà condamné par le passé dans des affaires de drogue, avait un
Q. I. particulièrement bas. Le juge Jeremy Baker a, lui, surtout remarqué "l'enthousiasme" de l'intéressé
pour participer à des films de propagande et estimé qu'il représentait un danger pour la population
britannique. "Au moment de prendre la décision de revenir au Royaume-Uni, vous aviez terminé votre
entraînement terroriste", a-t-il lancé à Khawaja qui n'a montré aucune émotion au moment du verdict.

La Grande-Bretagne a relevé en août 2014 son niveau d'alerte de sécurité de "substantiel" à "grave",
une première en trois ans, mais justifiée par la menace terroriste représentée par les centaines de
Britanniques aguerris au djihad. Les autorités évaluent à 600 le nombre de Britanniques partis
combattre en Irak et en Syrie et s'inquiètent d'en voir certains revenir au Royaume-Uni pour y
commettre un attentat.










 

HeyJhon

New Member
Reaction score
0
Points
10
Nouvelle cible pour la coalition en Irak: les complexes industriels de préservatif.
 
Top